POSTED BY modif-anlyz | Juin, 29, 2018 |

L’impaction sur gélose est une méthode régulièrement utilisée par Analyzair et ses partenaires lors de leurs interventions. Bien que cette méthode soit fiable, elle a ses limites car l’analyse se fait seulement sur les particules biologiques cultivables. La mise en évidence de certains contaminants de l’air (fibres, pollens, autres moisissures…) n’est donc pas possible.

Analyzair a donc créé une méthode de détection qui combine l’impaction sur membrane et la technologie cyclonique du Coriolis : l’Aquilon est né ! Ainsi, l’Aquilon est un système à double prélèvement atmosphérique :

– Prélèvement cyclonique : recherche de particules viables ou non et cultivables ou non. Ce prélèvement permet de détecter des particules inertes ou biologiquement pas ou peu cultivables (bactéries, pollens, certaines spores de moisissures, fibres…). Par effet centrifuge, les particules de l’air aspiré forment un vortex dans le cône, elles viennent se coller contre les parois du cône, les contaminants sont concentrés dans le liquide situé au fond du cône. Après coloration et filtration de la membrane, l’échantillon est observé par microscopie.

– Impaction sur milieu de culture gélatine : recherche de particules uniquement cultivables. Ce prélèvement permet de détecter une partie des bactéries et des moisissures. Après transfert et incubation de la membrane sur un milieu nutritif adapté pour la croissance des microorganismes, l’observation macroscopique permet de compter et de partiellement identifier les germes qui ont poussé.

Economisez du temps et gagnez en efficacité ! Le volume d’air aspiré, le débit et le temps d’aspiration sont réglables, tout se fait en un seul prélèvement.

Après analyse, Analyzair fournit un rapport détaillé avec l’ensemble des résultats et des conseils adaptés aux différentes problématiques.

TAGS: